Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Félinité, Art et Féminin

Félinité, Art et Féminin

Mes passions. Pour les êtres félines, ces magnifiques funambules, pour leur élégance et leur immense douceur au toucher, lorsqu’elles nous permettent de les caresser. pour me délecter de ce monde de détente et de tension électrique. Pour leur désir au...

Lire la suite

Le mauvais cheval

Le mauvais cheval

Le mauvais cheval Il y a de ces luttes entreprises avec ardeur et je me demande un jour pourquoi elles sont si lentes à gagner. Courses dans la nuit. Soudain l’impression d’avoir tourner en rond. Je me retrouve dans un champ désert. Et puis me prend l’idée...

Lire la suite

Le confort

Le confort

Il m’arrive de visiter certains quartiers de la ville, à l’ouest plus précisément, où les gens parlent principalement anglais, où les galeries du devant des maisons en briques sont larges et donnent sur des parterres fleuries bien entretenus, où l’apéro...

Lire la suite

Temps mort

Temps mort

Marcher vers la ville ou dedans, distante de l’autre, j’ai l’impression d’être l’ombre nue de moi-même, celle qui traîne derrière. Sans masque sans filtre. Spectatrice d’un temps où la mémoire meurt aussitôt éveillée. Comment me rapprocher, ressentir...

Lire la suite

Conversation ludique

Conversation ludique

Elle me demande « Qu’est-ce que tu considères comme étant des sujets de conversation significatifs? » Me vient à l’esprit le mot d’Oscar Wilde: « J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances » . Il y a des conversations...

Lire la suite

prendre son temps

prendre son temps

18 juin 20 Le goût de prolonger le jour fleuri qui sentait le soleil de partout. La campagne est verte et jaune. Je me promène lentement, il fait chaud. Bientôt minuit, le sommeil prend son temps. Moi aussi.

Lire la suite

Matin brumeux d’été à Sainte Béatrix

Matin brumeux d’été à Sainte Béatrix

Matin brumeux d’été à Sainte Béatrix Le silence règne dans l’air frais du matin, à peine perturbé par le chant d’un oiseau. Il ne peut y avoir qu’un oiseau, c’est certain. Seulement celui-là, pour le moment, se fait entendre. Les autres s’en fichent,...

Lire la suite

Les maux d'une époque

Les maux d'une époque

BD4. Ah les mots et l'esprit du temps que l'on vit. La chatte de Calire a les oreilles qui se dressent ou s'aplatissent, à l'instar d'une certaine courbe.Aux grands maux les grands remèdes, elle retourne dans son félin silence.

Lire la suite

l'observateur

l'observateur

20 juin 20 Aujourd’hui je retourne au chevalet. Le travail sera plus lent et moins jouissif que le numérique. Si la toile s’avère présentable, elle sera exposée dans un parc pour l’été, protégé d’un moustiquaire. Après tout , le personnage qui y figure...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>